Thème et variations

mozart tema con variazioni original piano duet in g major edition

 

Thème et variations


Olivier Braux

 « Thème et variations » propose à tous – amateurs, passionnés, néophytes, simples curieux – 15 rencontres d’une heure et demi pour essayer d’approfondir ensemble des thèmes variés. 


Ne nécessitant aucun bagage technique, ces réunions conviviales sont l’occasion d’échanger ses impressions, de faire partager ses goûts, de vivre en toute spontanéité l’amour de la musique.


Olivier Braux apporte les quelques outils indispensables à une écoute « active » des œuvres, mais cherche surtout à transmettre sa passion pour les formes les plus variées de la musique classique, en tentant de faire sienne la devise : « Un peu de savoir, beaucoup de saveur ».

 

Programme 2019-2020

 

Bonjour MonsieurBERLIOZ ! (1)

Oublions La Symphonie fantastique et autres Carnaval(s) romain(s) ! Je vous invite à découvrir l’exaltation héroïque de La Révolution grecque (1824), comme Le Chant des chemins de fer (1846), ou Le Cinq mai, chant sur la mort de l’Empereur Napoléon (1831-35). Nous pourrons juger ensemble de la situation de ces travaux dans l’œuvre de celui qui refusait toute limite à l’emprise de la musique sur la société.

Entre nous, célébrons OFFENBACH (1819-1880) (1)

Pour la postérité, Jacques Offenbach se résume aux chefs-d’œuvre de la dream team qu’il formait avec ses librettistes Henri Meilhac et Ludovic Halévy. Mais, avec ou sans eux, il a écrit 110 ouvrages scéniques, de la saynète (Le Rêve d’une nuit d’été, 1855) à la féerie en plus de 20 tableaux (Le Voyage dans la lune, 1876). Cette immense production attend encore d’être découverte…

Didon à Carthage : l’amour et la vie d’une femme (1)

Reine fondatrice du pays qui fit trembler Rome, symbole de fidélité conjugale et amante passionnée, le personnage de Virgile a inspiré des centaines d’œuvres. Arrêtons-nous au XVIIIème siècle, des deux côtés du Rhin. En 1714, l’Aixois André Campra (1660-1744) donne Énée et Didon, prétexte à une superbe musique de chasse et d’orage. François COLLIN DE BLAMONT (1690-1760) se concentre sur Didon abandonnée, mais c’est pour en tirer un avertissement moralisateur assez piquant. Le Viennois Ignaz HOLZBAUER (1711-1783), lui, évacue Énée et réduit l’inusable livret de Metastasio à un Singspiel allemand en un acte. Mozart s’émerveillait de « ce qu’il y a de feu dans sa musique ».

Heitor VILLA-LOBOS (1887-1959), (1)

« Mon œuvre est la conséquence d’une prédestination. Elle est de grande quantité, parce que fruit d’une terre immense, ardente et généreuse. »Elle est aussi d’une qualité remarquable, de la symphonie au quatuor à cordes, en passant par le piano et la guitare. Je vous invite à pénétrer dans ces Amazonies (1917/1929) que le dieu des vents tropicaux parfume d’un souffle amoureux.

Saint François d’Assise, ghirlanda di fioretti musicali (1)

En 1863, l’abbé Liszt, imagine en musique la prédication du saint d’Assise aux plus musiciennes des créatures divines.En 1983, le plus savant ornithologue parmi les musiciens, Olivier Messiaen (1908-1992), consacre à François un opéra qui déploie le chant de 34 oiseaux !Entre temps, Gabriel Pierné dessined’admirables Paysages franciscains(1920), tandis que Paul Hindemith célèbre dans une Nobilissima visione (1937) les noces mystiques du saint avec Dame Pauvreté.

Gilbert & Sullivan, The Mikado (1885), (1)

Que devenir quand le flirt est passible de mort sur ordre de l’Empereur du Japon ? Surtout quand on se nomme Nanki-Poo, prince-héritier, déguisé en ménestrel ambulant, à la recherche dans la ville de Titipu d’une délicieuse beauté nommé Yum-Yum… Sur cette plaisante idée, le librettiste virtuose Gilbert, accumule paradoxes brillants, nonsense et humour noir. La partition de Sullivan est de A à Z un festival de tubes que les Anglais connaissent par cœur.

Luchino VISCONTI et la musique : Morte a Venezia (3)

Le héros de la nouvelle, La Mort à Venise de Thomas Mann, transposée au cinéma par Luchino Visconti devient, un compositeur, en l’occurrence Gustav Mahler. Cette modification, fidèle à une intention du nouvelliste, est le coup de génie du cinéaste qui étire son récit sur la phrase languide et les retours du lent cadencement de l’Adagietto de la Vème Symphonie. D’autres musiques permettent en outre à Visconti, dont l’immense culture est celle du monde en train de mourir qu’il décrit, de tisser un réseau de correspondances troublantes.

Opéras romantiques allemands(2)

Trois compositeurs résument l’émergence de l’opéra romantique allemand : Carl Maria von Weber (1786-1826) dont Le Freischütz (1821) sonde la veine fantastique, Franz Schubert (1797-1828) dont nous approfondirons la connaissance de Fierrabras(1823) entrevu cette année, et enfin Heinrich Marschner (1795-1861) dont Hans Heiling (1833) apparaît comme un catalogue des thèmes wagnériens à venir.

Maurice RAVEL : Zazpiak Bat(1)

Ravel (1875-1937), basque par sa mère et bascophone, est mort sans pouvoir commencer son grand projet musical en hommage à son pays, une œuvre qui aurait porté le titre Zazpiak Bat, symbole de l’unité des sept provinces qui composent le Pays basque. Dans quelle mesure la culture basque a-t-elle inspiré Ravel ? Pourquoi, évoquant cette composition à ses proches pendant 20 ans, n’a-t-il pu parvenir à l’écrire ? Enquête au cœur d’une des œuvres les plus parfaites de tous les temps.

Les compositrices : 4ème saison (2)

Après Fanny Mendelssohn et Clara Schumann, Cécile Chaminade et Marie Jaëlle, découvrons la wagnérienne Augusta HOLMÈS (1847-1903) et la postromantique Mel BONIS (1858-1937). Musiques et documents à l’appui.

 

* Entre parenthèses: le nombre approximatif de séances consacré à un même sujet ou une même œuvre.

 

 

Lieu : Mairie annexe du Pont de l’Arc, « La vie au Sud », 75 route des Milles, Salle des Associations au rez-de-chaussée, de 14h à 15h30 les vendredis :

  • 27 sept. – 11 octobre – 8 et 22 novembre – 6 décembre 2019
  • 17 et 31 janvier –14 février –13 et 27 mars 2023010
  • 10 et 24 avril – 22 mai – 5 et 19 juin 2020

Participation aux frais : 135 euros (15 séances de septembre à juin)

Pour tout renseignement, nous écrire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Fiche d’inscription : page suivante

 

 

 

 

 

✄ ...........................................................................................................................................

 

Fiche d’inscription au cycle « Thème et variations » animé par Olivier Braux

Nom…………………………………………………………

Prénom…………………………………………………….

Adresse………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Tél maison……………………………………Portable……………………………

E-mail……………………………………….

s’inscrit au cycle « Thème et variations » de septembre 2019 à juin 2020. Le bulletin d’inscription et la participation aux frais sont à envoyer à :


AIAPA - 21 allées du Montaiguet, chemin des Granges, Pont de l’Arc, 13090 Aix-en-Provence.