- du 30 nov au 3 dec: voyage à Milan: "Dentro Caravaggio" avec F.Ferranti - Cours d'italien inscription en cours ...

Vous êtes ici :   Accueil » Perché il Bacio della Perugina si chiama cosi'
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Activités
Voyages
Rubriques
Saveurs

Qui ne connait « il bacio più famoso del mondo » : « le baiser le plus connu au bacio-2.gifmonde » ? Celui de la Perugina . Derrière ce baiser « bacio » se cache une grande dame, mais d’abord un peu d’histoire.

En 1907, 4 notables de Pérouse A.Spagnoli, F.Andreani, L.Ascoli et F.Buitoni, le fils de Giovanni, fondent la Perugina.

Durant la première guerre mondiale Luisa Spagnoli, l’épouse d’Hannibal, dirige l’entreprise avec ses deux fils Mario et Aldo. Avec succès car, à la fin de la guerre, la Perugina emploie plus de 100 personnes.

En 1922 Luisa, déplorant le gaspillage de toutes les miettes de noisettes qui étaient jetées durant la fabrication de petits chocolats, eut l’idée de les mélanger à du chocolat puis de décorer les petites sphères obtenues au moyen d’une noisette entière qui rappelait un poing fermé avec une phalange saillante. C’est de là que provient le premier nom du Bacio « cazzotto » (coup de poing ) donné par Hannibal Spagnoli.

Peu après Buitoni, ayant écouté deux amoureux parler et entendant le jeune homme dire à sa bien-aimée «Cara, vuoi un cazzotto?”, « Chérie, veux-tu un coup de poing », suggéra à son ami Hannibal de changer le nom au profit de quelque chose de plus …..Doux ! C’est ainsi que le Bacio Perugina vit le jour.

L’énorme succès du bacio est dû, en grande partie, à Federico Seneca, illustrateur qui fut chargé de lancer le produit sur le marché. Il eut l’idée géniale de créer l’image des deux amoureux enlacés sous un ciel bleu constellé d’étoiles et d’envelopper le fameux chocolat d’un petit papier sur lequel était imprimée une phrase comique de son cru . Mais une de ces phrases “Meglio un bacio oggi che una gallina domani”  « Mieux vaut un baiser aujourd’hui qu’une poule demain », signée “Seneca”, créa un grave incident diplomatique avec la Curie Romaine. En effet, un grand prélat tança vertement la Perugina qui s’était permis d’attribuer au grand philosophe Sénèque une phrase aussi ridicule, et a même menacé de porter plainte pour faux historique .

bacio.jpgA partir de ce moment Frederico Seneca  décida de ne reproduire que des citations d’auteurs connus.


Et Luisa Spagnoli ?

Entrée au conseil d’administration de la Perugina en 1923, après le départ de son mari, elle s’engage dans la construction de structures sociales qui vont améliorer la vie de ses employés. Elle va par exemple créer une crèche dans les établissements de Fontivegge.

A la fin de la guerre, elle se lance dans une nouvelle entreprise : l’élevage de lapins angora. Ces lapins ne sont pas tués pour leur poil, mais peignés et leur laine filée. L’angora Spagnoli va naitre dans le quartier de Santa Lucia s’illustrant par la création de châles, boléros et accessoires de mode. Les produits sont plébiscités à la foire de Milan et Luisa devient une styliste renommée. Et dans le domaine social, l’établissement de Santa Lucia disposait d’une piscine pour ses employés qui vivaient dans de petites maisons que l’entreprise avait construites pour eux.

Mais Luisa n’assistera pas au triomphe de son entreprise la «Luisa Spagnoli » car elle meurt d’un cancer à Paris en 1935. C’est son fils Mario qui prendra les rênes pour en faire une entreprise connue dans le monde entier

luisa_spagnoli_retouchee.jpg

                                                      Luisa Spagnoli


Date de création : 03/03/2012 @ 15:14
Dernière modification : 23/02/2013 @ 15:16
Catégorie : Rubriques - Pourquoi dit-on?
Page lue 3650 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
DnNmmR
Recopier le code :
48 Abonnés
Le régard de F. Ferranti
Calendrier
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...